Ouverture d’un compte offshore par pays

Ouvrir un compte bancaire pour une société offshore peut constituer une tâche très difficile. Cependant, il existe des moyens de se passer de ces difficultés fréquemment rencontrées comme travailler avec des banques qui sont économiquement stables. Celles-ci ont l’avantage de vous permettre d’ouvrir des comptes dans plusieurs devises et proposent des services supplémentaires comme les transactions bancaires en ligne, les cartes de débit, de retrait ou encore de crédit, etc. Voici ce que vous devez savoir sur l’ouverture d’un compte offshore dans quelques pays.

Chypre

L’ouverture d’un compte offshore en Chypre est assez facile. La plupart des banques offshore qui y sont installées vous permettent d’effectuer des virements et de suivre votre compte en ligne. Vous avez à fournir une pièce justifiant votre adresse actuelle et permanente, une copie certifiée du certificat d’enregistrement de votre compte, une copie certifiée du mémorandum et des statuts de votre compte, des pièces d’identité/identification, une référence de banque, une résolution désignant les signataires autorisés et des formulaires de demande d’ouverture de compte. Vous devez remplir ces documents et les signer si nécessaire.

Lettonie

Les banques offshore en Lettonie proposent également des comptes multidevises et des transactions bancaires plus sécurisées et confidentielles en ligne. Elles peuvent également délivrer des cartes de débit VISA, MasterCard et Amex, et n’exigent aucun dépôt minimum sauf 500 U$ pour les frais d’activation de compte. Pour ouvrir un compte offshore à Lettonie, vous aurez donc besoin de copies certifiées de tous les documents relatifs à votre société, un exemplaire signature et sceau avec apostille, des formulaires de demande dûment remplis et signés, une brève et claire description de vos activités commerciales, une copie avec apostille de votre passeport encore valide, et un justificatif de domicile.

Tanzanie

Pour avoir un compte offshore en Tanzanie, vous n’avez pas à vous y déplacer. Réputées pour leurs excellents services, les banques offshore tanzaniennes se distinguent fortement des autres. Pour en profiter au maximum, vous aurez besoin d’une copie de votre passeport, d’une déclaration signée par les directeurs de l’ouverture de votre compte, d’une lettre de référence bancaire, des copies des documents de votre société offshore, d’un justificatif de votre domicile, et des formulaires de demande d’ouverture de compte complétés et signés par tous les signataires.

Suisse

Suisse a également une excellente réputation grâce à ses banques offshore. Proposant les mêmes services bancaires comme ce que proposent les banques offshore en Lettonie, en Chypre ou encore en Tanzanie, celles-ci requièrent pour l’ouverture d’un compte offshore dans son territoire des formulaires de demande d’ouverture de compte, un justificatif de résidence, une déclaration de l’origine des fonds de votre société offshore, un business plan détaillé, des copies légalisées des documents relatifs à votre société, des références bancaires et d’une résolution pour l’ouverture de votre compte au nom de votre société.

Les pays les plus réputés pour les comptes offshores

Ouvrir un compte offshore est sans aucun doute le moyen le plus sûr de protéger ses actifs, mais posséder plusieurs comptes offshores est sûrement très suspect vis-à-vis de la loi. Si les pays ne proposent ni les mêmes garanties ni les mêmes services bancaires, il est nécessaire de connaître les centres bancaires les plus réputés des comptes offshores.

Les Bahamas

Un pays très riche des Caraïbes, les Bahamas bénéficient d’excellentes situations politiques et économiques. C’est, sans doute, pour cette raison que plus de 250 banques s’y trouvent. Certes, la fiscalité y est très intéressante, voire néant si vos activités se déroulent en dehors du territoire bahamien. Et le secret bancaire y est assez bien protégé. Cependant, l’ouverture d’un compte aux Bahamas nécessite un capital social d’au moins 50 000 $. De plus, de tous les centres bancaires au monde, ceux des Bahamas sont ce qui détiennent les frais d’agence les plus élevés.

Belize

Plus accessible, l’ouverture d’un compte en Belize exige un premier versement de 1 000 à 3 000 $. La protection du secret bancaire y est bien assurée et la fiscalité est spécialement intéressante. Toutefois, si l’ouverture d’un compte y est très facile, les frais bancaires y sont très élevés.

Chypre

Les frais bancaires sont aussi réduits en Chypre. On peut y ouvrir un compte à partir de 500 €. Cette mesure a été prise par les banques qui s’y trouvent depuis la crise de 2013 qui a frappé de plein fouet de nombreuses banques en Chypre. Comme ailleurs, certaines banques y proposent également de meilleurs services de qualité et une sécurité importante.

Guernesey

Connu comme spécialiste dans les services bancaires et financiers depuis plusieurs années, Guernesey a longtemps adopté une législation bien pensée et favorable aux investisseurs ou particuliers intégrant des banques garantissant un niveau de protection élevé ou investissant sur l’île, et bénéficié d’un niveau de sécurité particulièrement intéressant. Disposant d’un service bancaire impeccable et d’un secret bancaire parfaitement protégé, les sociétés offshores à Guernesey sont conseillées d’avoir un placement financier en Guernesey.

Hong Kong

Pour une présence en Asie, il est nécessaire d’ouvrir un compte bancaire à Hong Kong, un pays à deux systèmes qui attire beaucoup d’investisseurs. Si l’économie de marché est très liée au commerce international et à la finance, on y échange aisément le PIB du pays en valeurs de biens, mais aussi en services. Même pour un compte personnel, le secret bancaire y est parfaitement protégé et la fiscalité ne vous ennuiera point par son libéralisme extrême.

Les îles Caïmans

Un grand centre bancaire offshore au monde, les îles Caïmans regroupent plus de 280 banques. Dépendantes du Royaume-Uni, elles possèdent une situation politique assez stable garantissant ainsi une meilleure protection des actifs. Seuls les impôts douaniers et ceux des timbres sont prélevés et aucune convention de double imposition n’est applicable. De plus, les comptes multidevises sont facilement mis à votre disposition pour que vous passiez facilement du dollar en euro. Bref, les îles Caïmans sont réputées pour une meilleure protection de vos actifs et de votre secret bancaire.

Si nous avons survolé 6 grands centres bancaires les plus réputés pour les comptes offshores, sachez qu’il en reste 9 dont Jersey, le Liechtenstein, le Luxembourg, l’île de Man, Monaco, le Panama, les Seychelles, Singapour et La Suisse. Ceci étant, nous remarquons que la majeure partie des paradis fiscaux sont des îles.

Comment créer un société offshore a Monaco ?

Une société offshore à Monaco

Une échappatoire de frais d’impôts

Créer une entreprise reste jusque-là assez peu contraignant, elle peut se faire en 24h, 48h, une semaine selon la société que vous souhaiteriez créer.

Les véritables fardeaux pour une entreprise sont les frais d’impôts, dans des pays comme la France où ces derniers sont assez élevés.

Actuellement pour contourner ces frais, beaucoup de personnes se sont tournées vers la création de société offshore. Grace à Internet, vous pouvez constituer votre société offshore en 24h.

Une offshore peut être une SA ou une SARL dont les activités  se déroulent dans un territoire autre que celui du fondateur, Offshore est un mot anglais qui  signifie littéralement « au large des côtes ».

Créer une société offshore revient à rester dans l’anonymat

Il est donc conseillé de créer en même temps un compte bancaire offshore.

Dans un pays comme Monaco qui est le deuxième plus petit état du monde avec juste 36000 habitants, les revenus proviennent principalement des activités de services, de la TVA, du commerce et de l’immobilier.

Indépendant depuis 1911, Monaco possède le PNB par habitant le plus élevé de la planète avec 222 022 dollars/habitant en 2008.

Monaco fait partie des micros états enclavés et non membre de l’union européenne, en 2003, le fond monétaire international l’a identifié comme le paradis fiscal.

Du fait de son enclavement, il est envisageable de créer une offshore à Monaco grâce l’utilisation de son système financier à des fins d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent.

La constitution de sa société offshore à Monaco peut prendre 5 à 7 jours, la remise des documents originaux 15 jours et l’ouverture des comptes bancaires 15 à 20 jours.

Monaco est idéale pour les entrepreneurs à la grande fortune

Les consultants et conseillers ainsi que les détenteurs de biens mobiliers et immobiliers.

Pour une bonne société, il serait primordial de s’informer sur les devis de la création et les pièces à fournir. Il faudra ensuite créer un compte bancaire offshore dans l’un des banques partenaires. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’un compte multidevises, avec des cartes bancaires internationales et surtout un service e-banking simple et efficace. Notons tout de même Monaco dispose de tant d’autres avantages qui pourrait faire marcher une offshore.

Comment créer une société offshore au Madagascar?

La création d’une société au Madagascar

L’ile du Madagascar est située dans l’océan indien avec une superficie de 587 041 Km2 pour une population de 24,29 % .Le Madagascar est un pays francophone qui parle le malgache, le français est leur seconde langue. Comme dans tous les pays francophones, il est possible d’y créer un SA ou une SARL, la particularité de l’ile du Madagascar est l’EURL (entreprise unipersonnelle a responsabilité limitée). Pour une SARL, l’apport minimum est requis est de 100.000 d’ariary avec un effectif comprise entre 2 et 100 personnes, sa seule différence avec l’EURL est que dans cette dernière l’effectif est limite à une seule personne. Une société anonyme quand à elle, doit au minimum avoir un effectif de 5 personnes pour un capital de 1.000.000 d’ariary indispensable. L’ariary est l’unité monétaire de la république de Madagascar.

La procédure pour une société offshore au Madagascar

Le Madagascar est l’une des destinations phare pour l’implantation d’une société offshore. Non seulement par la facilitation et l’accès au territoire, la juridiction fiscale favorable mais aussi les prestigieuses richesses naturelles et minières du pays. Le Madagascar est la quatrième plus grande ile du monde. Suivant la logique d’un pays francophone, le Madagascar est une destination de référence pour les français avec seulement un décalage horaire de 2h.

Le Madagascar est un pays très jeune en matière de offshoring mais l’état du pays est très ouvert aux étrangers et aux échanges internationaux. L’avènement de la fibre optique de grands opérateurs a permit à cette ile du Madagascar d’être dotée d’une connexion internet haut débit qui lui permet d’être connectée avec le reste du monde. La république malgache est très développée dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

La création d’une société offshore à Madagascar est très simple, elle peut se faire à distance grâce à internet. Vous pouvez a distance faire appel à un spécialiste ou un conseiller, beaucoup de société dans l’ile du malgache travaillent dans la gestion et la création d’entreprise offshore. Selon vos besoins et vos spécialités, les prestataires pourront faire les démarches nécessaires jusqu’à la création officielle de votre entreprise sans vous déplacer.

 

Dans quel pays créer une société offshore ?

Le choix du pays est la base de la création d’une société offshore

Il est possible de créer sa propre entreprise dans son pays de résidence et même dans sa ville. D’ailleurs pour les entreprises onshore c’est une évidence, l’entreprise se crée dans son territoire et y est déclarée, une porte d’entrée pour les fiscaux qui vous soumettent aux  lourdes charges d’impôts. Ce sont ces charges qui ont poussés beaucoup d’entreprises a opté pour du offshore, la création de sa société hors de son territoire.

On ne peut pas choisir une destination par hasard

Le choix de la destination pour sa société offshore est imminent avant la création. Une multitude d’option se présente, car ils des pays plus avantageux que d’autres cela dépend du domaine dans le quel vous voulez évoluer. Il est beaucoup plus facile d’implanter sa société offshore dans un état indépendant que dans un état sous subordination juridique. Si vous souhaitez que vos activités offshore restent confidentielles vous devez aussi vous informez sur les banques offshore du pays afin de trouver celle qui répondra à vos attentes. En matière de paradis fiscaux, les données ne sont pas figées, elles sont variables. Un pays peut être un paradis fiscal pour certains et non pour d’autres.

Il faut choisir le pays qui répond a ses attentes

Il y’a des pays qui ont une richesse en pétrole, d’autres en ressources naturelles. C’est selon le domaine d’activité dans lequel tu envisages de démarrer ta société que vous choisissez votre pays de destination. Notons tout de même que jusqu’en 2014, le Hong Kong, le Singapour, la Belgique, les royaumes unis, le Suisse et entre autres ont été dans le classement des pays digne d’intérêt en matière de paradis fiscal. Quelque soit le pays choisi, il faut s’assurer que vous aurez une banque offshore qui répond à vos exigences de confidentialité. Faire un choix de pays par hasard reviendrai à se lancer dans une aventure douteuse, la maitrise de sa zone de prédilection est importante non seulement pour l’implantation de la société mais aussi pour les enjeux du futur pour ne pas être confrontes a des erreurs d’inattentions.

Dans quel pays créer une société offshore ?

Le choix du pays est la base de la création d’une société offshore

Il est possible de créer sa propre entreprise dans son pays de résidence et même dans sa ville. D’ailleurs pour les entreprises onshore c’est une évidence, l’entreprise se crée dans son territoire et y est déclarée, une porte d’entrée pour les fiscaux qui vous soumettent aux  lourdes charges d’impôts. Ce sont ces charges qui ont poussés beaucoup d’entreprises a opté pour du offshore, la création de sa société hors de son territoire.

On ne peut pas choisir une destination par hasard

Le choix de la destination pour sa société offshore est imminent avant la création. Une multitude d’option se présente, car ils des pays plus avantageux que d’autres cela dépend du domaine dans le quel vous voulez évoluer. Il est beaucoup plus facile d’implanter sa société offshore dans un état indépendant que dans un état sous subordination juridique. Si vous souhaitez que vos activités offshore restent confidentielles vous devez aussi vous informez sur les banques offshore du pays afin de trouver celle qui répondra à vos attentes. En matière de paradis fiscaux, les données ne sont pas figées, elles sont variables. Un pays peut être un paradis fiscal pour certains et non pour d’autres.

 

Il faut choisir le pays qui répond a ses attentes

Il y’a des pays qui ont une richesse en pétrole, d’autres en ressources naturelles. C’est selon le domaine d’activité dans lequel tu envisages de démarrer ta société que vous choisissez votre pays de destination. Notons tout de même que jusqu’en 2014, le Hong Kong, le Singapour, la Belgique, les royaumes unis, le Suisse et entre autres ont été dans le classement des pays digne d’intérêt en matière de paradis fiscal. Quelque soit le pays choisi, il faut s’assurer que vous aurez une banque offshore qui répond à vos exigences de confidentialité. Faire un choix de pays par hasard reviendrai à se lancer dans une aventure douteuse, la maitrise de sa zone de prédilection est importante non seulement pour l’implantation de la société mais aussi pour les enjeux du futur pour ne pas être confrontes a des erreurs d’inattentions.