Le paradis fiscal de la Suisse

La Suisse, étant un pays relativement petit, est connue pour diverses choses. Ses paysages montagneux, ses belles montres et son délicieux chocolat viennent à l’esprit quand on pense à la Suisse. Mais les entreprises avisées utilisent un autre avantage suisse, son statut de paradis fiscal.

Coulisses de la Suisse

La Suisse est le grand-père des paradis fiscaux du monde. Elle est le plus grand centre financier offshore et la plus grande juridiction secrète ou paradis fiscal. Ses banques détiennent plus de six billions d’euros d’actifs sous gestion, dont 48 % proviennent de l’étranger. La Suisse est ainsi devenue le leader mondial de la gestion de fortune transfrontalière, avec une part de 25 % de ce marché. Les Suisses échangeront des informations avec les pays riches s’il le faut.

Juridiction à faible coût

La juridiction à faible coût permet aux particuliers et aux entreprises, mondiales, de réduire leurs responsabilités fiscales. Les banques suisses sont appréciées dans le monde entier pour leurs services bancaires sophistiqués et discrets. Le secteur bancaire de Suisse offre une stabilité financière grâce à un système de confiance. Le pays offre des avantages en matière de confidentialité et de sécurité. Mais une représentation mensongère est que la Suisse est totalement exonérée d’impôts. Il y a un peu d’impôt et une somme forfaitaire à payer.

Réalités suisses

L’économie suisse est forte depuis un certain temps. Le franc suisse est l’une des devises fortes pour les investisseurs espérant faire de l’argent sur le marché des changes. Mais qu’est-ce qui rend la Suisse spéciale ?

  • L’absence de déficit. Ses revenus sont supérieurs à ses dépenses.
  • Un marché de la dette peu développé. Son marché de la dette étant petit, cela ajoute à son avantage économique.
  • Un système économique solide. Le pays a une population faible, tirant profit de ses ressources naturelles.

Facteurs socio-économiques

Outre la réduction des impôts, plusieurs autres facteurs socioéconomiques font d’une destination particulière un paradis fiscal populaire :

  • La stabilité politique et économique. Sans elle, aucun montant d’incitation fiscale ne peut amener des investisseurs extérieurs. La Suisse est réputée pour sa stabilité politique et économique.
  • Le service bancaire, professionnel et de soutien. La Suisse et l’Autriche ne sont pas strictement des paradis fiscaux. Mais elles sont néanmoins populaires pour les services bancaires offshores et une destination sûre pour les actifs
  • Défis de l’activité économique en Suisse.

Une série d’accords bilatéraux régissent les relations économiques. Les affaires peuvent être entravées par ces mesures ou celles protectionnistes. La Suisse offre une autonomie dans des domaines en raison de son refus d’adhérer à l’UE. Mais cela peut être problématique pour certaines entreprises. Cependant, les entreprises devraient faire preuve de prudence en relevant les défis potentiels suivants :

  • Le marché est très réglementé
  • Les réglementations nationales peuvent s’appliquer
  • La Suisse n’adopte pas toujours les normes de l’UE

Ouverture d’un compte offshore par pays

Ouvrir un compte bancaire pour une société offshore peut constituer une tâche très difficile. Cependant, il existe des moyens de se passer de ces difficultés fréquemment rencontrées comme travailler avec des banques qui sont économiquement stables. Celles-ci ont l’avantage de vous permettre d’ouvrir des comptes dans plusieurs devises et proposent des services supplémentaires comme les transactions bancaires en ligne, les cartes de débit, de retrait ou encore de crédit, etc. Voici ce que vous devez savoir sur l’ouverture d’un compte offshore dans quelques pays.

Chypre

L’ouverture d’un compte offshore en Chypre est assez facile. La plupart des banques offshore qui y sont installées vous permettent d’effectuer des virements et de suivre votre compte en ligne. Vous avez à fournir une pièce justifiant votre adresse actuelle et permanente, une copie certifiée du certificat d’enregistrement de votre compte, une copie certifiée du mémorandum et des statuts de votre compte, des pièces d’identité/identification, une référence de banque, une résolution désignant les signataires autorisés et des formulaires de demande d’ouverture de compte. Vous devez remplir ces documents et les signer si nécessaire.

Lettonie

Les banques offshore en Lettonie proposent également des comptes multidevises et des transactions bancaires plus sécurisées et confidentielles en ligne. Elles peuvent également délivrer des cartes de débit VISA, MasterCard et Amex, et n’exigent aucun dépôt minimum sauf 500 U$ pour les frais d’activation de compte. Pour ouvrir un compte offshore à Lettonie, vous aurez donc besoin de copies certifiées de tous les documents relatifs à votre société, un exemplaire signature et sceau avec apostille, des formulaires de demande dûment remplis et signés, une brève et claire description de vos activités commerciales, une copie avec apostille de votre passeport encore valide, et un justificatif de domicile.

Tanzanie

Pour avoir un compte offshore en Tanzanie, vous n’avez pas à vous y déplacer. Réputées pour leurs excellents services, les banques offshore tanzaniennes se distinguent fortement des autres. Pour en profiter au maximum, vous aurez besoin d’une copie de votre passeport, d’une déclaration signée par les directeurs de l’ouverture de votre compte, d’une lettre de référence bancaire, des copies des documents de votre société offshore, d’un justificatif de votre domicile, et des formulaires de demande d’ouverture de compte complétés et signés par tous les signataires.

Suisse

Suisse a également une excellente réputation grâce à ses banques offshore. Proposant les mêmes services bancaires comme ce que proposent les banques offshore en Lettonie, en Chypre ou encore en Tanzanie, celles-ci requièrent pour l’ouverture d’un compte offshore dans son territoire des formulaires de demande d’ouverture de compte, un justificatif de résidence, une déclaration de l’origine des fonds de votre société offshore, un business plan détaillé, des copies légalisées des documents relatifs à votre société, des références bancaires et d’une résolution pour l’ouverture de votre compte au nom de votre société.

Pourquoi et comment domicilier son entreprise en Suisse ?

Domicilier son entreprise en Suisse constitue une solution permettant à un entrepreneur de confier le siège social de son entreprise aux mains d’un professionnel de la domiciliation entrepreneuriale, autrement appelé « domiciliataire » à Genève. Cette ville garantit la création de l’adresse, et le domiciliataire est, ensuite, chargé d’animer les différents aspects en relation avec la vie du siège social de l’entreprise en Suisse.

Quel type de solution pour l’entreprise ?

L’offre pour les locaux à usage commercial reste très restreinte en Suisse. À cause d’un taux de candidature élevé, un filtrage sévère est imposé aux rares offres de location. En grande partie localisées en étranger, les nouvelles entreprises ont bien peu de chances d’être sélectionnées. Ces entreprises novices disposent, en outre, rarement de comptes sociaux en Suisse. Sans oublier que pour avoir la garantie de bilans financiers fiables ainsi qu’un historique d’entreprise pour les acquéreurs de locaux commerciaux, l’entreprise doit avoir à son actif de nombreuses années d’exercice en territoire suisse. C’est la raison pour laquelle il est si intéressant de faire appel à une société de domiciliation d’entreprise en Suisse. On y gagne à bénéficier d’un statut social qui garantira la création de l’adresse de ladite entreprise.

Les différentes formes de la domiciliation helvète

Le type de mandat choisi détermine si l’entreprise peut confier le contrat de domiciliation d’entreprises ou le contrat de domiciliation de personnes à un domiciliataire. Une entreprise spécialisée dans la gestion des patrimoines d’entreprise ou de personne peut également faire l’affaire. C’est ce qu’on appelle la « fiduciaire ». Par souci de praticité et d’efficacité, il est commun d’avoir recours à une fiduciaire afin de se constituer un siège social ou une société de patrimoine en Suisse. Ce type d’entreprise n’est pas soumis à une règlementation restreinte comme c’est le cas en France. En effet, la mise en place d’un contrat de domiciliation entre les parties suffit, en Suisse, à constituer une entreprise et une gestion de patrimoine. Leur sérieux ainsi que leur respect de la clientèle ont valu aux sociétés de domiciliation suisses une reconnaissance internationale.

Le contrat de domiciliation

Plusieurs points sont abordés dans le contrat de domiciliation en Suisse. Ce contrat traite des services inclus et exclus de la mission de domiciliation et de la spécification de la durée du contrat. Y sont également relatés les honoraires du domiciliataire et la date de départ de la mission de domiciliation. Ce type de contrat est parfaitement adapté pour les entreprises qui sont encore en cours de constitution, ou en cours de lancement, et à bien d’autres types de sociétés.

Domicilier son entreprise en territoire helvète permet de bénéficier de nombreux avantages et de placer son patrimoine en zone sûre.